Il y a un autre monde possible, mais il est dans celui-ci

Ignaz Vitalis-Troxler

La Volière, cie de théâtre lyonnaise fondée en 2014, comporte deux versants :

la création des textes de l’autrice/metteuse en scène Myriam Boudenia et la transmission de l’art théâtral.

La quête d’identité et ses pièges, la porosité entre les vivants et les morts, entre la fiction et le réel, la puissance de la poésie sont ses obsessions principales.

A partir de septembre 2021 la Volière est associée à l'Auditorium Seynod - Scène régionale Auvergne Rhône Alpes

LA VIBRATION DE LA VOLIERE

 

Mot préféré de toute la terre des mots : « kaléidoscope »

Penser le monde comme des fragments par milliers en mouvement continu, qui s’assemblent, entrent en conflits de couleurs, de registres, de formes. Des images abstraites qui laissent une place fondamentale à l’imaginaire

Se déprendre alors des lieux communs pour trouver le lieu commun

Bâtir une communauté théâtrale non pas pacifiée, lisse mais pleine d’énergies contradictoires explosives et ténues, gueulardes et taiseuses

Superposer les espaces-temps

Faire parler les fantômes – sinon qui les écouterait ?

Archéologues de la fiction, faire surgir un monde oublié qu’il nous incombe de faire revivre.

 

Myriam Boudenia, autrice et metteure en scène de La Volière

LES AXES ARTISTIQUES

 

Défendre l’écriture contemporaine et inédite

Le mot « auteur » veut dire littéralement « augmenter », « faire croître », alors agrandissons le champ poétique et théâtral et valorisons une approche sensible de la complexité des rapports humains, sociaux et politiques par la prise de parole de personnages singuliers et inédits.

 

Proposer un théâtre immersif avec différents niveaux de lecture, une esthétique et une expérience sensible accessible à tous

Créer un horizon d’attente pour mieux le subvertir et faire voyager le spectateur dans un univers fort, fantasmatique où le trouble, la marge, le questionnement et la lacune sont permis.

Nous jouons avec le crédit qu’on nous accorde, avec les fantasmes qu’une fiction peut générer sans exclure l’intrusion du réel, de l’«accident » au sein même de la narration.

 

Décloisonner les pratiques artistiques 

Nous défendons une porosité entre les acteurs professionnels et les amateurs du secteur des arts vivants en favorisant la création de spectacles participatifs. En particulier avec le dispositif inédit qui montre la fabrique en direct d’un spectacle de théâtre  Il ne faut pas dire la vérité nue mais en chemise (4 éditions depuis 2011)

LE BUREAU

est composé d'Elsa Gangloff, présidente, Isabelle Duroux, trésorière et Clémence de la Faye, secrétaire.

LES PARTENAIRES PUBLICS ET SOUTIENS

DRAC Auvergne Rhône-Alpes, Région Auvergne Rhône-Alpes, Métropole de Lyon (pour SINGA Femmes en scène), Ville de Lyon

Artiste associée à l'Auditorium Seynod - Scène régionale