myriam.boudenia.jpg

Myriam Boudenia

Autrice/metteure en scène

Depuis 2005, elle a écrit quinze pièces de théâtres, toutes portées à la scène, dont quatre sont éditées.

En 2009, elle est lauréate de la bourse d’aide à l’écriture et à la production de la fondation Beaumarchais-SACD pour sa trilogie "Les Pissenlits" et son texte "Umami" est sélectionné en 2021 par le comité de lecture Troisième bureau

Ses pièces sont jouées dans différents théâtres en France : Théâtre des Célestins, Comédie de Valence, Théâtre de la Croix-Rousse-Lyon, Théâtre de la Renaissance–Oullins, Théâtre de Vanves, Théâtre Dijon Bourgogne-CDN...

Elle fonde La Volière en 2014, compagnie avec laquelle elle monte ses propres textes dont et "Palpitants et dévastés" créé en septembre 2021 aux Célestins théâtre de Lyon, "L’Avenir n’existe pas encore" en avril 2022 au Théâtre des Clochards Célestes à Lyon et La Lune, si possible, au festival des arts de Bordeaux en octobre 2021.

Elle anime régulièrement des ateliers d’écriture et de jeu pour différentes structures culturelles et établissements scolaires et conçoit des créations participatives inédites.

Depuis 2020, elle intervient à l'ENSATT auprès des élèves écrivain.es.

A partir de septembre 2021, elle devient artiste associée à l'Auditorium Seynod.

Téléchargez la biographie complète

logo_voliere.png

Lou Mazet

Production/Administration

biographie en cours

quentin-lugnier.jpg

Quentin Lugnier

Scénographe/constructeur/Dessinateur

Formé à l'école d'Architecture de Lyon puis aux Beaux-Arts de Valence, il commence sa carrière en tant que peintre décorateur à l'Opéra National de Paris, puis conçoit et construit des scénographies pour des spectacles et des expositions. Il travaille régulièrement en tant que scénographe et constructeur avec Abou Lagraa (Wahada - Ballet de Genève, Wonderful One – Théâtre national de Chaillot), Baptiste Guiton (Dunsinane de D. Greig, Après la fin – TNP de Villeurbanne, Mon prof est un troll - les Tréteaux de France de D. Kelly, Coeur d’acier de M. Mougel– Théâtre de Vénissieux),  Pauline Laidet (Les enfants du Levant - Opéra de Lyon, Héloïse ou la rage du réel de M. Boudenia – Théâtre en mai – Théâtre Dijon Bourgogne CDN, Souterrain de M. Boudenia à la Comédie de Valence, Fleisch – Théâtre de la Croix-Rousse), la compagnie L’Ateuchus (Buffalo Boy – TNG CDN de Lyon, Prélude à la fuite), Chloé Bégou (Le sentiment d’une montagne – Théâtre de la Renaissance, Oullins) et Myriam Boudenia (Wild flowers et Freddy versus Freddie).

l-mahi.jpg

Leïla Mahi

Collaboratrice artistique

Formée à l’école de La Scène sur Saône, elle crée en 2012 avec plusieurs comédien.nne.s de sa promotion le collectif Le 13ème Cri et se lance dans l’écriture de sa première pièce,  Désenchantées , qu’elle met en scène avec 8 comédiennes du collectif.

Elle travaille également en tant qu'interprète avec la compagnie Organe théâtre, dans plusieurs spectacles mis en scène par Céline Bertin, et dans le projet Les Descentes, laboratoire de spectacles performatifs.

Depuis 2013, elle collabore régulièrement avec Myriam Boudenia, compagnie La Volière, d'abord comme comédienne pour le spectacle Wild Flowers, puis comme assistante à la mise en scène sur plusieurs projets de la compagnie.

En 2018, elle intègre la troupe de la compagnie La Grenade, pour les projets La Revue et Les 80 ans de ma mère .

Elle rejoint l'équipe de la compagnie des Météores sur le spectacle jeune public, Lala et la Lune .

En parallèle, elle poursuit son travail d'écriture avec une trilogie, Quand je suivrai la rivière , texte lauréat de la bourse Beaumarchais SACD en 2017, et Passer Minuit, mise en lecture par le Festival Texte en Cours à Montpellier en mai 2017.

En 2019, elle écrit sa quatrième pièce, Le temps au Temps, un texte jeune public, qu'elle met en scène pour le printemps 2020 .

Anne-de-Boissy@J.Garraud.jpeg

Anne de Boissy

Comédienne de "Palpitants et dévastés

Comédienne et metteuse en scène, Anne de Boissy est membre du collectif de théâtre Les 3/8 qui dirige le NTH8 / Nouveau Théâtre du Huitième de Lyon. Elle joue là et ailleurs.

Avec les 3/8 elle joue cette saison «  Si je suis de ce monde «  d’Albane Gellé et «  L’analphabète «  d’ Agota Kristof, 2 créations bilingues en français et LSF / Langue des signes française qu’elle met également en scène. 

Parallèlement, elle joue avec la Cie Y d’ Etienne Gaudillère dans «Cannes, une histoire du festival"  et "Pale Blue Dot, une histoire de Wikileaks ». Avec la Cie Les Transformateurs, elle joue dans" ça marchera jamais », création collective  et « Guerre » de Jane Teller, deux spectacles mis en scène par Nicolas Ramond.

Elle a rencontré Myriam Boudenia à l’occasion de son projet "La vérité nue"

SarahKristian-portraitrouge.jpg

Sarah Kristian

Comédienne de "Palpitants et dévastés"

La trajectoire théâtrale de Sarah Kristian se dessine entre la France et l’Argentine où elle séjourne régulièrement depuis 2010. Là-bas, elle travaille notamment avec les collectifs de théâtre physique El Teatro desconocido et Mujeres de Artes Tomar et se forme à la danse contemporaine auprès de Josefina Gorostiza et Alfonso Baron. En France, perpétuant les ponts avec l’Amérique latine, elle s’associe notamment à Sylvie Mongin Algan (Les Trois-Huit) pour le projet itinérant 30 et à la compagnie mexicaine Linea de Sombra pour le festival Sens Interdits. Fondant la compagnie Olca en 2018 avec le photographe Rémi Blasquez, elle crée et joue des reportages théâtraux et photographiques issus de témoignages qu’ils récoltent en Argentine et en Bolivie (Ulises ; Waliki. Je vais bien.) En tant qu’interprète, elle travaille avec Olivier Maurin (L’Amant, Jason et les argonautes), Pauline Picot (Témoins, La Grande loterie), Arthur Fourcade (Villes #2), Fabrice Henry (De nos frères blessés, Les fils conducteurs). En 2021, elle assiste Louise Vignaud à la mise en scène de l’opéra La Dame Blanche et Pauline Laidet à celle de l’opéra Les enfants du Levant. 

lucile-marianne.jpg

Lucile Marianne

Comédienne de "Palpitants et dévastés"

Après une formation en danse (classique, hip hop et contemporain), Lucile Marianne intègre en 2010 le Conservatoire Régional de théâtre de Lyon. Sous la direction de Philippe Sire, elle travaille notamment avec Magali Bonat, Laurent Brethome, Stéphane Auvray Nauroy. Aujourd’hui, elle collabore régulièrement avec la Grande Magouille (théâtre musical), les Vierges folles (Alex Crestey) avec l’opéra revisité Orphée et Eurydice de Gluck, On entend les oiseaux lorsqu’on les écoute écrit et mis en scène par Jeanne Garraud, Les Estivants de Gorki mis en scène par Marie Devroux, et Touffe de spleen, conception collective avec Pauline Drach et Elodie Guibert.

Martin-Seve.jpg

Martin Sève

Comédien de "Palpitants et dévastés"

Il intègre l’École de la Comédie de Saint-Étienne en 2011 où il travaille notamment avec Alain Françon, Bruno Meyssat, Arnaud Meunier, Michel Raskine, Olivier Balazuc, et avec Benoît Lambert, artiste parrain de sa promotion. Depuis il a joué sous la direction de Christian Duchange dans "Peter Pan" en 2014, de Victor Gauthier Martin dans Sous la Glace, en 2015, de Maud Lefebvre dans Cannibale d’Agnès D’Halluin, un spectacle du Collectif X, Arthur Fourcade dans "Villes#1 Saint-Etienne" et "Seul le chien", spectacles du collectif X, de Samuel Gallet avec "Dans ma chambre," spectacle musical, d’Olivier Balazuc dans "L’Imparfait", présenté au Festival d’Avignon. Il crée en 2018 sous la direction de Mélissa Zehner "Une tête brûlée sous l'eau", une adaptation de la Petite Sirène, et enfin il joue dans "Le Jeu de l'amour et du hasard" mis en scène par Benoît Lambert.

chloe-begou_edited.jpg

Chloé Begou

Complice sur "L'Avenir n'existe pas encore"

Comédienne et metteuse en scène, elle mène depuis six ans un travail précis et exigeant sur le rapport texte, poésie et musique avec des musiciens de jazz et de musique contemporaine au sein de La Colonie Bakakaï. Passionnée par les écritures contemporaines, elle porte une attention particulière à la voix comme espace sonore. En 2021, elle créera Umami, la quête de l’ultime saveur de Myriam Boudenia au Théâtre de la Renaissance à Oullins. En 2016, elle monte en compagnie d'une violoncelliste, Paysages Humains à partir de poèmes et nouvelles de Nazim Hikmet, Etgar Keret, Mariné Pétrossian, Violette Krikorian et Arpi Voskanian. En 2015, elle met en scène Le sentiment d’une montagne d’après Christophe Tarkos au Théâtre de la Renaissance à Oullins, en co-accueil avec le Théâtre de la Croix-Rousse. En 2014, elle monte Bakakaï, fable musicale tirée d’une nouvelle de Witold Gombrowicz au Théâtre de la Croix-Rousse puis au Festival International Gombrowitz en Pologne où il a reçu le prix spécial du jury. Elle a également présenté Le Grillon de Suzanne Lebeau, B.D.A ou le mythe inversé puis Printemps critique de Douce Mirabaud et a proposé des formes autour des écritures de Daniil Harms et Christophe Tarkos.

yoann-tivoli.jpg

Yoann Tivoli

Éclairagiste de "Palpitants et dévastés"

Après un BTS d’éclairagiste sonorisateur et 4 années comme régisseur dans deux théâtres lyonnais, il signe ses premières créations lumières en 1994 et œuvre dans tous les domaines du spectacle vivant en tant qu’éclairagiste ou scénographe, en France et à l’international.

Pour la danse, il a travaillé notamment avec les compagnies Käfig (Mourad Merzouki), Inbal Pinto &Avshalom Pollak Dance Company, Frank II Louise, Bob.H Ekoto, Question, Pilobolus, Entre Nosotros.

Pour la musique, il a réalisé les lumières des Percussions Claviers de Lyon, Nati K, l’Orchestre National de Lyon, Emma Utges, Tonny Gatlif, l’Opéra de Tel-Aviv et Bergen Nasjonale Opera.

Au théâtre, il a collaboré avec les compagnies Les Trois Huit (Sylvie Mongin-Algan / Anne de Boissy / Guy Naigeon), Les Transformateurs (Nicolas Ramond), La fille du pêcheur (Franck Taponard) , Les Célestins (Claudia Stavisky), Kastor Agile (Gilles Pastor), La Nième Compagnie (Jean-Philippe Salério/Claire Truche), Et si c’était vrai (Florian Santos) , la Cie Tutti Arti, le Laabo (Anne Astolphe), la Cie des Lumas (Angelique Clairand/Eric Massé), Katet ( David Mambouch), la compagnie Cassandre (Sebastien Valignat), la compagnie ON OFF ( Anthony Guyon), Komplex Kapharnaum (Stephane Bonnard) ou le CDN de Montluçon (Carole Thibaut).

Il réalise aussi des mises en lumières pour des expositions et des manifestations événementielles.

Co-fondateur du Groupe Moi, il a participé aux créations de toutes les performances.

En parallèle, il a occupé le poste de directeur technique de plusieurs compagnies.

t-poulard.jpg

Thomas Poulard

Comédien de "L'Avenir n'existe pas encore"

Comédien et metteur en scène. Il est diplômé de l’ENSATT (École Nationale Supérieure de Arts et Techniques du Théâtre), section Art dramatique.

Comme comédien, il travaille notamment avec Philippe Delaigue (Tirésias), Gwenaël Morin (Introspection - Peter Handke, Macbeth, Othello - Shakespeare) mais aussi Antonella Amirante, Simon Delétang, Sylvain Delcourt, Michel Dieuaide, Marie-Sophie Ferdane, Pascale Henry, Eric Massé, Yves Neff, Christophe Perton, François Rancillac, Claudia Stavisky, Claire Truche, Emilie Valantin … 

Également directeur artistique de la compagnie du Bonhomme, il met en scène avec Adeline Benamara, Triptyque.com ou … ma langue au diable (montage de trois pièces courtes de Sophie Lannefranque, Sarah Fourage et Gilles Granouillet). Il entame ensuite un cycle autour de l’écrivain Suisse Friedrich Dürrenmatt avec Les Physiciens (2012), puis La visite de la vieille dame (2014) et Romulus le grand (2016). A l’automne 2018, il met en scène Dreck (Saleté) de Robert Schneider.

De 2017 à 2019, il est membre du Jury des Journées d’Auteurs de Lyon (JLAT), comité de lecture dédié aux Écritures Contemporaines. Sa prochaine création, Presque égal à, de Jonas Hassen Khémiri est prévue pour Janvier 2021.